Pérou Tours

Informations Utiles à Propos du Pérou

Si vous désirez des informations sur le Pérou, vous trouverez dans cette liste différentes informations concernant le Pérou.

Vous découvrirez son histoire, sa gastronomie, ses sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco, ses paysages …

On trouve trois régions bien différenciées au Pérou: la côte, les hautes terres et la forêt. 

Les plus anciennes datations remontent à 22 000 ans et correspondent à des sites situés dans les hautes terres. Ce sont des grottes ainsi que des abris abritant des peintures rupestres et un outillage en os et en pierre qui sont attribués à des chasseurs. Sur la côte, entre 5000 et 4000 avant J.C des plantes sont cultivées (haricot, courge, coton). A la même époque, dans les hautes terres, le quinoa était cultivé et on élevait également des animaux comme le cochon d’Inde. La chasse, la cueillette ainsi que la pêche étaient des activités importantes. Caral est la première civilisation à être apparu au Pérou. 

Vers 1800 avant J.C, dans les Andes centrales, commence la période formative. La céramique apparaît dans la côte centrale ainsi qu’à Kotosh. (dans les autres régions du Pérou elle sera plus tardive). Le tissage date de la même époque.

Les chavins furent une des premières civilisations les plus avancées et l’une des cultures les plus consolidées du territoire Péruvien.  Puis, vers 900 et 1200 après J.C, la culture Wari se développa dans les Andes. Quant à la culture Queswa (Inca), elle se développa dans la vallée sacrée des incas de Cusco de 1200 à 1532 après J.C.

L’empire Inca fut la culture la plus grande jamais vu en Amérique du Sud. L’expansion des Incas  commence en 1438 avec Pachacutec qui entreprend la conquête de vastes territoires. C’est avec l’arrivée des conquérants espagnols en 1532, que l’empire subit son déclin.

Par la suite les indigènes seront intégrés dans un système féodal. En 1780, Tupac Amaru II, un des derniers Inca, a mené une rébellion contre la couronne espagnole et son système d’exploitation.

En 1821, le Pérou est déclaré indépendant par José de San Martin. Le gouvernement démocratique est de retour en 1980, cependant le pays connais une crise économique. Depuis 2000, le Pérou est un pays entièrement démocratique et connais une expansion économique. 

L’empire Inca à pris ces racines sur le Continent Sud américain dans l’actuel Pérou. Elle disposait d’un grand niveau de développement et d’organisation. Son territoire s’étendait jusqu’en d’Argentine, Colombie, Équateur, Chili et Bolivie. Cusco était la capitale de l’Empire. 

La culture Inca fut le fruit d’un travail créatif, d’un processus ininterrompu de générations entières. Cette culture a construit des édifications importantes d’un point de vu architectural et technologique tel que le Machu Picchu, Sacsayhuamán, le Qorikancha, construites à la dimension et à la majesté de leurs dieux. 

Les civilisations qui ont contribués à la richesse de l’Empire Inca étaient localisées dans tout le territoire péruvien. Aujourd’hui quelques musées exposent la collection des plus fins travaux en or, argent, tissus, poteries et des pierres précieuses, alliages de différents métaux,  quelques-uns datant de 3000 ans avant J.C. 

De nos jours nous pouvons admirer l’héritage du Pérou Colonial dans les différentes églises, chapelles et demeures Espagnoles. L’ordre des Dominicain fut un des premiers à s’installer à Lima, capital de la vice-royauté espagnole. L’indépendance du pays fut déclarée par le général San Martin en 1821.

De nombreuses festivités péruviennes ont lieu dans tout le pays durant l’année. Les principales fêtes suivent le calendrier liturgique catholique romain, d’autres s’imprègnent de rites païens. 

Janvier:

Ano Nuevo, le nouvel an. Cette fête est particulièrement importante à Huancayo et les festivités se poursuivent jusqu’à l’épiphanie. 

La danse des Noirs où les participants portent des costumes avec des masques noirs pour rendre hommage aux anciens esclaves travaillant dans les mines. La fête se déroule à Huancayo, dans les hauts plateaux du centre. 

La fiesta de la Marinera est une fête nationale de danse de Trujillo. Elle se déroule la dernière semaine de janvier.

 Février:

La Virgen de la Candelaria ou la fête de la Chandeleur est célébrée surtout à Puno, dans les hauts plateaux. Pendant deux semaines, musiques diverses et danses folkloriques sont de la partie. Elle a lieu le 2 février.

Le Carnaval est organisé quelques jours avant le carême pendant plusieurs semaines sous le signe de batailles d’eau. Le carnaval de Cajamarca (hauts plateaux du nord du Pérou) est l’un des plus importants. 

Festival de sports d’aventure de Lunahuaná. Les festivités ont lieu à Lunahuaná, en particulier la descente de rivière. Elle se déroule fin février/début mars.

Mars:

La fiesta de la Vendimia, la fête des vendanges, est célébrée à Ica et Lunahuana qui sont les principales régions viticoles de la côte sud. Pendant les festivités, on foule le raisin au pied.

Verano Negro est une fête qui est organisée à Chincha. Elle s’intéresse à la culture afro-péruvienne et on peut observer de nombreuses danses et écouter de la musique. Elle se déroule fin février/ début mars. 

 

Avril:

Semana Santa,la semaine Sainte, se déroule la semaine qui précède le dimanche de pâque. Tous les jours, on peut observer d’impressionnantes processions religieuses dans tout le Pérou. Des processions pascales ont lieu à Arequipa et Huancayo et à Ayacucho les habitants consacrent 10 jours aux célébrations!

Mai:

Organisée début mai, la fête de la Noche en Blanco est une fête qui s’inspire des nuits blanches européennes. Les péruviens investissent les rues du quartier de Miraflores à Lima. Les rues sont libres de toute circulation et sont dédiées aux arts, à la musique et à la dance. 

Q’oyoriti se déroule en mai/juin. C’est un pèlerinage indien jusqu’à la montagne sacrée d’Ausangate.

La fête des croix à lieux à Lima, Apurimac, Junin, Ayacucho, Ica et à Cusco le 3 mai 

Juin: 

La fête-Dieu se déroule le 9ème jeudi après Pâques. Pendant les festivités, on peut observer les processions à Cuzco qui sont spectaculaires. 

Inti Raymi, la fête du soleil, la fête de Saint-Jean-Baptiste est la plus grande fête inca. Elle se déroule le 24 juin et marque ainsi le solstice d’hiver. C’est le spectacle de l’année à voir à Cusco qui attire des milliers de touristes péruviens et étrangers.  

Selvamonos est un festival de musique qui se déroule près d’Oxapampa qui est un parc national. Vous pouvez y écouter de l’électro, du reggae et de la cumbia. 

San Juan, la fête de Saint-Jean à Iquitos se déroule le soir du 23 juin jusqu’à l’aube du 24 juin. Au programme: danses, festins et combats de coqs. 

San Pedro y San Pablo se déroule le 29 juin notamment à Lima et dans les hauts plateaux.

Juillet: 

La Virgen del Carmen se déroule le 16 juillet. Elle est célébrée principalement à Paucartambo, Pisac et Pucara.

Fiestas Patrias est la fête de l’indépendance. Elle est célébrée dans tout le Pérou les 28 et 29 juillet.

Août: 

La fête de Santa Rosa se déroule à Lima, Arequipa et Junin le 30 août où de grande processions ont lieu en l’honneur de la sainte patronne de Lima et des Amériques.

Septembre:

La fête de Mistura dure une semaine pendant le mois de septembre. C’est un énorme festival gastronomique qui est internationalement reconnu et qui se tient à Lima. 

El Festival Internactional de la Primavera, le festival international du printemps, offre de fabuleuses démonstrations équestres ainsi que des danses et des célébrations culturelles. La fête se déroule la dernière semaine de septembre à Trujillo. 

Octobre:

Le Great Amazon River Raft Race se déroule en septembre ou au début du mois d’octobre entre Nauta et Iquitos. C’est la plus longue course de rafting au monde.

La Virgen del Rosario se déroule le 4 octobre à Lima, Arequipa, Cusco et Apurimac.  

El Senor de los Milagros, le Seigneur des Miracles est une fête religieuse qui se déroule le 18 octobre à Lima. 

Novembre: 

Todos Santos, la Toussaint.

Dia de los Muertos, le jour des Morts, à lieu le 2 novembre. On emporte des présents sur les tombes des défunts dans une atmosphère assez festive.  

La semaine de Puno est un festival d’une semaine qui débute le 5 novembre. On peut observer des danses de rue costumée qui commémorent l’avènement légendaire du premier inca: Manco Capac. 

Décembre: 

Fiesta de la Purisima Concepcion, la fête de l’immaculée Conception à lieu le 8 décembre. C’est une célébration nationale qui est marquée par des processions en l’honneur de la Vierge Marie. 

Noël, le 25 décembre

La Virgen del Carmen de Chincha se déroule à El Carmen le 27 décembre. Au programme, danses endiablées et musique toute la nuit dans les penas qui sont des bars ou clubs qui accueille des concerts de musique folklorique). 

Le Pérou est un des pays d’Amérique du sud où l’on mange le mieux: elle est réputée pour être l’une des cuisines les plus riches d’Amérique du Sud.

 Le fait que Lima ait été la capitale du vice royaume et ait concentré les plus grandes fortunes du continent pendant des siècles a certainement joué un rôle important dans le développement d’une gastronomie plus raffinée que dans les pays limitrophes. 

La plus haute expression de cette gastronomie est sans conteste le ceviche, véritable plat national. Il est composé à base de poisson cru (et/ou des fruits de mer) mariné au citron et servi froid. C’est un plat extrêmement rafraîchissant à midi. C’est à Lima ou sur la côte nord (Trujillo, Chiclayo, Piura) qu’il est réputé être le meilleur, mais on peut en manger un excellent à Arequipa, qui est encore assez proche de la mer et reçoit du poisson très frais. En revanche, il est beaucoup moins conseillé d’en manger à Cusco et Puno, à moins de prendre un ceviche de truite.

En dehors du ceviche voici quelques plats classiques, dans le sud du pays: 

  • Le lomo saltado est composé d’émincés de bœuf cuit à la poêle avec oignons, tomates et frites (oui, les frites sont cuites avec le reste!) et servis avec du riz. 
  •  Le rocoto relleno (spécialité d’Arequipa) est une sorte de gros piment rouge ressemblant à un poivron mais piquant, farci de viande hachée et raisins secs, en général servi avec un gratin de pommes de terre.
  • Le chicharrón de chancho, il s’agit de porc frit, avec couenne, très savoureux. 
  • La zarza de patitas est une salade froide de morceaux de patte de porc, tomate et oignon. . 
  • La ocopa: est une sauce épaisse faite à base de cacahuètes, biscuits, lait, piments jaunes, qui accompagne particulièrement bien la pomme de terre : la papa al Ocopa. 
  • L’avocat (palta) est délicieux, et se sert souvent farci au poulet (a la reina) ou aux légumes (jardinera). 
  • El adobo : Plat, qui, traditionnellement ne se sert que le dimanche matin, mais vous pourrez le trouver à la carte de certains restaurants en semaine. C’est un bon gros morceau de viande de porc qui, avant d’être cuit, a mariné toute la nuit dans un jus assez relevé fait à base de chicha de maïs et est servi dans son jus.
  • Le cuy chactao: sorte de cochon d’inde frit à la poêle et servi aplati mais entier. Plat très populaire en montagne et préparé différemment selon les régions: piquante (servi dans une sauce avec des pommes de terres et du riz), al horno (farci et cuit au moins 1 heure au four, spécialité de Cusco), grillé (à Arequipa) ou encore confit. 
  • L’anticuchos : accompagnée souvent de pomme de terre grillées, ce sont des brochettes de petits morceaux de cœur de bœuf qui ont macéré dans du vinaigre et que l’on badigeonne de piment à sa guise. Il y a aussi des anticuchos de poulet et de poisson. On en trouve souvent en pleine rue, cuits sur des petits barbecues.
  • Les écrevisses (camarones), qui sont préparées de nombreuses façons. Nous vous conseillons le chupe, une délicieuse soupe, le ceviche bien sûr, le cauche de camarones (recette d’Arequipa avec patates et fromages) ou le sudado (dans son jus avec oignon, tomate et ail). 

En dehors de cela, vous vous rendrez compte très vite que le poulet est roi au Pérou. Dans toutes les villes, on trouve des « pollerías » qui sont des restaurants qui ne servent que du poulet cuit à la broche, avec des frites et de la salade. La pizza et les fast foods sont également omniprésents comme partout ailleurs sur la planète. 

Tous ces plats, les Péruviens, toutes classes confondues, aiment les accompagner de boissons gazeuses (las gaseosas), mélanges subtils d’eau carbonatée, glucose et colorants divers. La plus appréciée est l’Inca Kola, boisson d’un beau jaune bouton d’or, qui rafle à elle seule près de 50 % du marché. Quel goût cela a-t-il ? Difficile à dire. La publicité parle du “goût du Pérou”, mais c’est un goût qui évoque aussi vaguement le cabinet de dentiste. Si vous n’êtes pas tentés, vous pouvez vous rabattre sur la chicha fermentée, ou bière de maïs, qu’on trouve dans la plupart des restaurants champêtres. Et puis, il y a la bière, légère et bonne, qu’on demande “al tiempo” ou “helada” (tempérée ou froide), et qui est souvent la boisson parfaite sous le soleil de midi. 

Le Pérou produit deux vins agréables, le Tacama et le Tabernero. On trouve aussi quelques vins chiliens tels que le Casillero del Diablo ou le Cousiño Macul. Mais la spécialité du pays, c’est bien sûr le Pisco, alcool blanc de raisin. On le sert soit sous la forme du cocktail “Pisco sour”, soit gâché par du Coca-Cola (cocktail parfois appelé “Perú libre”). Mais la meilleure façon de savourer le Pisco, c’est encore de le boire pur. Il faut alors que ce soit un bon Pisco, par exemple un Biondi. 

On peut manger  pour 1 €  dans les restaurants populaires. Ce sont des menus composés en général d’une soupe et d’un second plat chargé en divers féculents.

Pour bien manger, il faut souvent compter aux alentours de 5 € pour un plat à la carte. Dans un bon restaurant, vous pouvez faire un très bon repas pour 10 €.

Pour figurer dans la liste du Patrimoine mondial, les sites doivent avoir une valeur universelle exceptionnelle et satisfaire au moins un des 10 critères de sélection.

Le patrimoine est l’héritage du passé transmis aux générations à venir. Le patrimoine culturel et naturel sont deux sources irremplaçables de vie et d’inspiration. La protection, la gestion, l’authenticité et l’intégrité des biens sont également des considérations importantes.  Ces sites appartiennent à tous les peuples du monde, sans tenir compte du territoire sur lequel ils sont situés.

12 sites sont inscrits au Patrimoine de l’Unesco : 

Les sites culturels:

– Le centre historique de la ville d’Arequipa (2000). 

– Les lignes et géoglyphes de Nasca (1994) 

– Le centre historique de Lima (1988 et 1991)

– Qhapaq Ñan, réseau de route andin (2014)

– La ville de Cusco (1983)

– Site archéologique de Chavin (1986)

– Ville sacrée de Caral-Supe (2009)

 

Les sites naturels:

– Le parc national de Huascarán  (1985)

– Parc national de Manu (1987)

 

Les sites mixtes:

–  Le sanctuaire historique de Machu Pucchu(1983) 

–  Parc national Rio Abiseo (1990) 

Le Pérou est situé à l’ouest de l’Amérique du Sud et est divisé en trois grandes zones qui sont divises en 11 écorégions. 

– La zone côtière le long du pacifique, est une zone humide l’hiver même si il peut peu. On trouve un paysage désertique qui est entrecoupé de vallées fertiles autour de rivières qui descendent de la Sierra. Le climat est très sec. 

– La Sierra est une zone montagneuse qui se situe au milieu du pays. C’est une zone d’altitude moyenne qui est principalement composée de la Cordillère des Andes et des hauts plateaux vers la frontière avec la Bolivie. Le point culminant du pays est le Nevado Huascaran qui s’élève à 6768 mètres d’altitude dans la Cordillère Blanche. Le climat est tempéré et froid.

– L’Amazonie occupe près de 60% du pays dont 13% de la superficie totale de la forêt amazonienne. Le climat est tropical.

Avec cette diversité, le Pérou dispose de paysages magnifiques ou l’on peut trouver une flore et une flore très riches. Par exemple, sur les bords de la côte Pacifique, vous pouvez observer des colonies d’oiseaux de mer avec des pélicans et des manchots ainsi que des mammifères marins. 

Les trois ingrédients qui ont permis le développement d’une grande variété d’activités dans les différentes régions du Pérou: sa position équatoriale dans l’hémisphère sud, la présence de la Cordillère des Andes et de l’Océan Pacifique.

Les paysages, la flore et la faune du Pérou, sont le résultat de la géographie accidentée du pays qui font la richesse naturelle du Pérou. 

  • La surperficie: 1285 216 km2 (62 fois la taille d’Israël)
  • L’emplacement: 12º sud de l’Équateur 
  • La Capitale: Lima
  • La population: 28 millions d’habitants 
  • Gouvernement démocratique: Ollanta Humala Tasso
  • La langue: Espagnole, Quechua et Aymara (45 autres langues natives)
  • La monnaie: Sol, mais le Dollars est aussi couramment accepté. 
  • L’espérance de vie: 65 ans en moyenne
  • Densité de population: 22 hab. /km2
  • Taux de mortalité: 52 par mille 
  • Analphabétisme: 11.70%
  • Religion: 90% catholique
  • De juin à mi-septembre : hiver brumeux et humide.
  • De mi septembre à mi-décembre : temps plus clair et doux.
  • De mi-décembre à mars (été à Lima) : température élevée.
Open chat
Bonjour 👋
Pouvons-nous vous aider ?