info@peroutours.com  (+51)084-223455  Appel Skype
Vallée Sacrée des Incas
Intérêt: 2/3

Une visite de la Vallée Sacrée, ainsi qualifiée car elle possédait le sol le plus fertile de l’empire,  prendra au moins une journée (compter un jour de plus pour Machu Picchu). Elle se trouve à quelques dizaines de kilomètres de la ville de Cusco, entre les flancs de hautes montagnes dont les sommets s’élèvent à plus de cinq mille mètres. Dans cette vallée coule le fleuve de Vilcanota, connu aussi comme Willcamayu (rivière sacrée). La vallée bénéficie d’un bon climat, d’une faune riche et d’une flore quasi paradisiaque. Ce territoire appartenait exclusivement à la noblesse Inca. Ses conditions idéales ont fait de cette vallée le paradis du maïs blanc impérial (paraqay), aux grains les plus gros du monde. On a identifié plus de 17 variétés de cette céréale. Ses grains étaient utilisés pour la fabrication d’une boisson alcoolisée qu’on appelle la « Chicha », élément rassembleur entre les hommes et les peuples pendant les fêtes et les actes rituels. Cette boisson est encore consommée de nos jours.

PISAQ:

Situé à 32 km au nord de Cusco, Pisaq est un village de fondation coloniale renommé pour son marché dominical typique. À 4 km en amont se trouve le complexe archéologique précolombien de Pisaq. Ce site comprend plusieurs secteurs séparés mais tous s’intègrent harmonieusement au relief naturel de la montagne. Le secteur qui domine l’ensemble est l’Inti Huatana (endroit où l’on attache le Soleil). Ce site présente une enceinte soigneusement travaillée, abritant une roche en son centre, sur laquelle un gnomon (instrument astronomique) permettait de fixer les changements de saison. Un ensemble de terrasses entourent le versant de la montagne et la vallée, ce qui occupe une surface de 65 hectares.

OLLANTAYTAMBO:

Situé à 89 km au nord-ouest de Cusco, Ollantaytambo est l’un des plus importants ensembles archéologiques du Pérou. Sur une surface d’environ 600 hectares ont été édifiées des constructions à usage astronomique, militaire, administratif, religieux, résidentiel et agricole. Sur la partie la plus élevée de l’ensemble, six énormes blocs de granit rosâtre, unis par des enchâssements délicats et allongés forment le superbe frontispice de la plate-forme cérémoniale appelé Temple du Soleil. Par ailleurs, Ollantaytambo est le lieu où reposent les cendres de la rébellion Inca. En effet, vers la fin de l'année 1536, Manco Inca part de ce site pour récupérer la ville de Cusco occupée par les Espagnols afin d'y restaurer le gouvernement Inca. À la suite de l’échec de cette tentative, le quatorzième héritier Inca abandonna finalement le plus précieux des sanctuaires de son empire agonisant. Le village actuel est considéré comme un musée vivant, car presque rien n’a été modifié depuis le temps de l’empire.

LES SALINES DE MARAS:

Situées à l'ouest de Cusco à une altitude de 3300 m, les Salines de Maras se trouvent à 50 km sur la route menant de Cusco à Urubamba. Depuuis ce site magnifique, il est possible d'observer la chaîne de montagnes dont le mont neigeux le plus remarquable, " La Veronica", culmine à 5850 m d'altitude. 

La ville, fondée par Pedro Ortiz de Orué, eu son importance durant la période coloniale. Aujourd'hui, c'est plutôt une ville qui se languit en raison de son isolement et du développement de la vie moderne. Elle possède néanmoins une église construite avec des briques de boue séchées par le soleil, constructions typiques dans l'architecture religieuse des villages. Dans le patio est érigée une croix extraite d’un bloc de granite. À l'intérieur de l'église, de nombreuses toiles de l’école de Cusco sont exposées.

Les Salines de Maras se trouvent sur la pente de la montagne "Qaqawiñay". Elles sont constituées d'environ 3000 petits bassins, chacun d’une taille moyenne de 5 m². Ces bassins sont irrigués par des canaux d’eau salée, provenant d’une source naturelle. L’extraction de ces mines remonte à la période pré-inca. Aujourd’hui, ce sont les familles de 3 communautés qui les exploitent de façon artisanale. Le sel n’est exploité qu’à la saison sèche, du mois d’avril à novembre, en raison de la saison des pluies.

MORAY:

Située environ à 600 mètres au-dessus de la Vallée Sacrée, Moray est considéré comme un des plus beaux et sophistiqués laboratoires agronomiques de l’état impérial inca.

Ses constructions circulaires, avec des dépressions naturelles en forme d’entonnoir, contiennent une suite de fontaines cérémoniales, de terrasses concentriques successives sur lesquelles reposaient des surfaces agricoles.

Des études contemporaines ont révélé, entre le fond et la surface, des variations de températures moyennes allant jusqu’à 5ºC. 

Moray, en raison de ses conditions climatiques et de beaucoup d'autres caractéristiques, était un centre important de la domestication, acclimatation et hybridation d’espèces végétales sauvages qui ont été modifiées et adaptées pour la consommation humaine.  

Sites à visiter Hôtels 

Informations sur Vallée Sacrée des Incas

ALTITUDE ET CLIMAT:

  • Altitude: 2800 m.s.n.m  / 3400 m.s.n.m
  • 82% d'humidité
  • Température maximum diurne (moyenne mensuelle): En été (décembre à mars): 10°C - 22ºC - En hiver (juin à septembre): 05°C - 20ºC
  • Température minimum nocturne (moyenne mensuelle):  (décembre à mars): 10ºC -  22°C En hiver (juin à septembre): 1ºC - 20°C

COMMENT S'Y RENDRE:

  • bus

Photos Vallée Sacrée des Incas

La Vallée Sacrée, PérouLes Salines de Maras, PérouMoray, PérouOllantaytambo, PérouOllantaytambo, PérouPisac, PérouLa Vallée Sacrée, Pérou

Carte Vallée Sacrée des Incas